Gare de Montfort l’Amaury-Méré

Constatant la dégradation croissante du stationnement auprès des gares et l’absence de solutions alternatives suffisantes – consécutives notamment à l’immobilisme de la SNCF, d’Ile-de-France Mobilités et de la Région Ile-de-France en charge des transports publics – Cœur d’Yvelines s’est emparée de la compétence « aménagement des abords de gare » au cours de l’année 2017.

 Depuis, les élus de la Communauté de communes Cœur d’Yvelines ont entrepris une large réflexion sur l’aménagement des parcs de stationnement des gares de la ligne N de l’intercommunalité. Cœur d’Yvelines a dû entrer dans un long processus de discussion avec la Région Île-de-France, Ile-de-France Mobilités et la SNCF (propriétaire d’une partie du foncier) pour concrétiser un projet. Les nouveaux aménagements devraient être fonctionnels à l’automne 2019 avec la mise en place d’un tarif différencié, entre 15€ et 20€ pour les habitants de Cœur d’Yvelines.

 En attendant, « tolérance » restera le maître-mot de la commune de Méré, toujours titulaire du pouvoir de police, pour le stationnement sauvage dès lors qu’il n’est ni dangereux ni gênant.

 Il est vrai que les parkings gratuits de Montfort-Méré sont saturés tous les matins dès 8h. Il est tout aussi vrai que le stationnement dangereux et anarchique aux abords des gares croît sans pour autant être verbalisé par la police municipale et la gendarmerie territorialement compétentes.

Comment expliquer ce constat ? Certes par l’augmentation du nombre des usagers de la ligne N depuis quelques années, mais également et surtout en raison de la la prise d’assaut des parkings de la CCCY par les habitants des territoires voisins de l’intercommunalité depuis que leurs parcs de stationnement sont devenus payants (à Houdan, le tarif s’élève à 31€).

Le foncier aux abords immédiats de la gare appartient essentiellement à Cœur d’Yvelines. En dépit d’une opposition de la SNCF et de la Région, Cœur d’Yvelines a maintenu sa décision de mettre en place un tarif différencié pour écarter les véhicules extérieurs à la Communauté de communes Cœur d’Yvelines (30% de la fréquentation).

Les travaux à la gare de Montfort-Méré consisteront en :

  • l’aménagement des parcs de stationnement en optimisant le nombre de places disponibles avec la mise en place d’une tarification différenciée,
  • la création et l’aménagement qualitatif d’un parcours sécurisé pour les piétons du parc de stationnement actuel de 340 places à l’entrée de la gare,
  • l’aménagement du parking comptant actuellement 34 places en y intégrant le terrain adjacent de 1 256 m² et création d’un dépose-minute,
  • la mise en place de services liés à la mobilité (bornes pour automobiles et deux-roues électriques),
  • l’installation pour les deux-roues motorisés d’un abri avec poteaux de parking ou autre système empêchant le vol,
  • la sécurisation des lieux par la mise en place et la gestion d’une vidéoprotection.

 Le nombre de places disponibles à la gare de Montfort-Méré serait porté à 518 places contre 378 actuellement.

Les discussions sont ouvertes pour quelques mois entre Cœur d’Yvelines et l’entreprise candidate à la réalisation et à l’exploitation des aménagements dans le cadre d’une procédure réglementaire dite de délégation de service public.

Communauté de communes Cœur d'Yvelines
1 Place aux Herbes
78640 Neauphle-le-Château
Tél. 01 34 89 23 17

© Cœur d’Yvelines. Tous droits réservés. 2018